Comment nettoyer les bruits d’un enregistrement audio ?


Vous venez juste de finir d’enregistrer une ligne de chant parfaite, mais malheureusement, il y a des bruits qui gâchent votre prise de son 😟. Un voisin qui passe la tondeuse, un chien qui abois ou un téléphone qui sonne et votre enregistrement est fichue. Ou peut-être que non !

Pour enlever les bruits de fonds, les clics, le buzz ou le hum et autres bruits des enregistrements audio de mauvaise qualité, il va vous falloir retrousser vos manches et mettre les mains dans des logiciels de restauration audio. Certains bruits sont faciles à enlever, d’autre nécessiterons quelques efforts.

Nous verrons également comment prévenir la survenue de ces bruits afin d’éviter d’avoir à les enlever.

Vous ne savez pas quels logiciels ou plugins utiliser pour supprimer ces bruits ? Nous allons voir quelles sont vos options.

On supprimera les bruits de fonds avec un égaliseur, un Gate ou des plugins d’effets spécialisés tel que les effets de Waves ou de restauration avancée telle que RX d’iZotope. Afin de se prémunir des bruits qui peuvent altérer les enregistrements audio, on utilisera des mesures d’isolations phoniques de la pièce d’enregistrement et l’on s’assurera de vérifier d’une bonne mise à la terre du système électrique et des appareils concernés.

Bien, mais comment savoir d’où vient le bruit ? Et comment le traiter ? C’est ce que nous allons voir.

Quels sont les catégories de bruits ?

Commençons rapidement par décrire ce qui définira un bruit dans cet article ; C’est un son qui n’est généralement pas désiré et qui peut entraver ou déranger la bonne compréhension d’une voix ou d’une musique dans un enregistrement. Il peut s’étendre sur plusieurs gammes de fréquences ou une seule fréquence et être aléatoire ou régulier dans son amplitude. Certains bruits sont rajoutés volontairement pour donner un style particulier à la musique ou en tant qu’effet spécial ponctuel.

Nous allons classer ces bruits dans différentes catégories, ce qui nous permettra de savoir comment les traiter.

Hum

Le “Hum” provient habituellement d’un transformateur qui génère des perturbations électromagnétiques autour des appareils environnant et sensible à ces perturbations. Il peut provoquer un bruit continu dans un ampli guitare ou une paire d’enceintes de studio, ce bruit habituellement appelé Hum, car il sonne comme un ronflement sourd.

En Amérique du Nord, le Hum sera à 60 Hz et en Europe (et Asie, Afrique…), il sera à 50 Hz, les fréquences du courant électrique n’étant pas les mêmes dans les deux continents.

Fait intéressant ℹ️ : 
L'une des raisons pour lequel la fréquence du courant électrique a été établie à 50 ou 60 Hz était d'éviter aux ampoules électriques de scintiller. Les fréquences inférieures à 50 hertz n'étant pas assez rapide pour utiliser la persistance rétinienne.

Ce bruit ne sera pas enregistré dans vos prises sons si les perturbations n’affectent que vos enceintes, mais vous empêchera de travailler dans des conditions convenables, à plus forte raison s’il est permanent. Mais il se peut que cela perturbe un ampli guitare que vous souhaitez enregistrer, ce qui sera problématique.

Avant tout, veillez à vérifier votre installation électrique et vous assurer que toute votre installation est bien raccordé à la terre et que vos appareils sont reliés à la masse. Ensuite, si deux appareils se perturbent mutuellement, branchez tous vos appareils sur une même prise afin qu’ils partagent la même mise à la terre.

Si le Hum est toujours présent, il se peut que la mise à la terre ne soit pas bonne sur un appareil. Dans ce cas, il existe des boitiers comme le Silencer présenté dans la vidéo ci -dessous pour y brancher l’appareil problématique comme un ampli guitare par exemple.

Celui-ci dispose de deux prises et il est très robuste, il vous sera donc possible de l’emmener sur scène sans peur de le casser. Disponible pour $113 – €113 sur reverb.com :

Mais il s’agit là d’une solution avant un enregistrement.

Que faire si vous souhaitez retirer un Hum de votre enregistrement ?

Dans ce cas, vous avez deux solutions principales, l’une est simplement d’utiliser un égaliseur pour mettre un coupe-bas (Low-Cut) à 60 Hz ou plus dans votre piste d’enregistrement. Le problème étant que vous couperez toutes les fréquences situées en dessous des 60 Hz, y compris celles de votre enregistrement. Ce qui ne posera pas forcément de problème s’il s’agit d’une voix, mais très gênant s’il est question d’une basse.

Vous pouvez également couper uniquement la fréquence avec un Notch dans votre égaliseur, laissant ainsi intact les fréquences en dessous et au-dessus du Notch. Mais, tout comme avec le coupe-bas, votre enregistrement sera également impacté,

Si vous ne souhaitez pas détériorer votre enregistrement tout en supprimant le Hum, il vous faudra utiliser un plugin spécialisé qui se chargera d’inverser la phase du Hum de façon simple et rapide. Ce qui aura pour effet de supprimer le bruit sans altérer votre enregistrement.

Waves propose un plugin X-Hum qui est justement prévu à cet effet. Chargez l’effet, choisissez un Preset et vous devriez être débarrassés du problème.

X-Hum est téléchargeable sur le site de Waves pour $29 -€29 :

Buzz

Si vous êtes guitariste, vous avez surement été confrontés au problème de Buzz qui peuvent survenir lorsque vous êtes près d’un écran ou de certains appareils électroniques duquel émane des perturbations électromagnétiques importantes.

Il sera judicieux de se tenir à l’écart des appareils électroniques et transformateurs, mais aussi d’utiliser un câble guitare qui isole un maximum des parasites électromagnétiques, les câbles guitare n’étant pas symétriques et donc sensibles également aux parasites.

Ces bruits ne sont pas évidents à retirer d’un enregistrement, à plus forte raison si vous avez un jeu à forte dynamique, car ces bruits seront encore plus audibles lors des phases de jeu de faible volume. Et si par la suite, vous compressez votre piste guitare, ces bruits seront alors encore plus perceptibles.

Si vous en avez la possibilité, isolez l’intérieur de votre guitare électrique avec une surface isolante électrique tel que du ruban adhésif en aluminium et utilisez des micros guitare double bobinage afin de minimiser la captation des parasites.

Voici un petit tutoriel pour savoir comment isoler l’intérieur de votre guitare (si vous êtes aventureux) :

Noise Floor

Tout équipement audio générera un très très léger un bruit de fond, à cause des composants électronique notamment, et c’est tout à fait normal. Cela dit, certains équipements généreront plus de bruit qu’il est normalement accepté, tout dépendra de la qualité de votre équipement, mais aussi de son isolation. Par exemple, certains micros n’ont pas leur armature métallique raccordée à la masse, laissant les parasites perturber le signal. Même si ce cas de figure reste assez rare, il est judicieux de vérifier l’isolation de votre micro.

Lors de vos enregistrements, si vous poussez trop le gain du pré-ampli de votre interface audio, vous risquez de saturer l’entrée et créer un Clipping (une saturation digitale) à un moment de l’enregistrement, ceci est irréversible. À l’inverse, si vous n’amplifiez pas assez, vous risquez éventuellement de faire ressortir le Noise Floor qui sera notable quand vous allez compresser votre piste audio lors du mixage.

Assurez-vous de garder un volume d’entrée maximum sans saturer l’entrée de votre pré-ampli. Pour cela, brancher votre instrument ou micro et jouer le moment le plus fort de ce que vous souhaitez enregistrer et réglez le volume de votre pré-ampli pour que le niveau d’entrée atteigne -6dB ou -3dB maximum. Vous devriez avoir un bon rapport niveau/bruit et ne pas avoir de bruits de fond amplifié lors de votre mixage.

Souffle et plosive

Exemple de filtre Anti-Pop

Si vous êtes chanteur (ou rappeur), les souffles de votre voix peuvent créer des sons sourd et désagréable à l’enregistrement. Bien qu’il soit possible de couper une partie de ses bruits avec un égaliseur en utilisant un coupe-bas, il sera plus raisonnable d’utiliser un filtre anti-pop devant votre micro afin de limiter l’impacte des souffles lors de vos enregistrements.

Certains sons émis par un chanteur peuvent faire saturer le micro avec des sons en “P” ou “T”, appelé plosive. Tout comme pour le souffle, un filtre anti-pop aidera à supprimer les plosive de vos enregistrements. Mais, dans le doute, vérifiez le volume d’entrée de votre interface, il se pourrait que votre pré-ampli sature.

Bruit électronique

Perle de Ferrite

Si vous entendez un léger bruit quand vous faites bouger votre curseur d’ordinateur, commencez par débrancher un par un les périphériques branchés à votre ordinateur et regardez celui ou ceux qui pourraient poser un problème. Si vous trouvez le coupable, essayez de le brancher sur la même prise électrique que votre ordinateur.

Faites attention également à ne pas utiliser n’importe quel câble pour raccorder votre interface à votre ordinateur. Si possible, utilisez celui d’origine étant fourni avec votre interface et vérifiez qu’il dispose d’une perle de ferrite (Ferrite Bead), cette portion de câble doté d’un tube. Cet élément aide à supprimer les parasites causés par les appareils émettant des hautes fréquences.

Perle de ferrite à installer soit-même

S’il n’en dispose pas, vous pouvez toujours en rajouter une à votre câble en utilisant de version à clipser à vos câbles en leur faisant faire un tour (ou plusieurs) dans la boucle (voir image ci-contre). Vous pouvez également en rajouter d’autre à votre installation si vous le souhaitez. Il est possible d’en trouver un peu partout dans le commerce à un prix relativement bas.

Si malgré tout, vous avez toujours des bruits électroniques, vous pouvez utiliser une clé d’isolation USB qui se branchera entre votre ordinateur et votre interface. Gardez un câble USB aussi court que possible afin de limiter l’impact des perturbations.

Notez qu’il vous faudra utiliser une alimentation USB branchée à la clé d’isolation pour qu’elle fonctionne. Voici une clé d’isolation (de type USB C à A), la iFi iSilencer qui est à $59 – €59 :

Bruit Blanc

Le bruit blanc est un bruit généré par ordinateur ou un appareil spécialisé et qui s’étend sur toutes les fréquences à un volume égale. Il s’agit d’un bruit constant et assez irritant pour la plupart de gens. Il est similaire au bruit que produisaient les vielles télévisions à tube quand il n’y avait aucun signal. Il est souvent utilisé pour tester la réponse en fréquences d’un équipement tel que des enceintes ou des micros, créer des Reverbs à convolution ou calibrer ses enceintes en selon la pièce.

Il se peut que ce que vous entendiez (à très faible volume) soit le bruit de fond de votre pré-ampli ou de votre micro avec lequel vous enregistrez, on parlera de Noise Floor (voir précédemment).

Sifflement

Le Sifflement est un bruit de fond très aigu généralement causé par des perturbations électromagnétiques (transformateur, écran de télévision ou autre appareil électronique). Il peut être filtré assez facilement avec le filtre Notch d’un égaliseur, ce type de bruit ne changeant pas ni d’amplitude ni de fréquence, il vous sera facile de le supprimer.

Encore une fois, afin d’éviter tout problème futur, veillez à vous assurer que vos équipements sont bien raccordés à la masse et que votre installation électrique a une bonne terre. Mais également, écarter votre micro ou instrument de vos écrans ou transformateur. Évitez aussi de faire longer vos câbles d’instruments le long des câbles d’alimentations de vos appareils, à plus forte raison si vos câbles ne sont pas symétriques ou mal blindés.

Static Noise

Si vous connaissez le son des cassettes audio, alors vous avez très certainement déjà entendu ce petit bruit de fond caractéristique aux bandes magnétiques. Certains musiciens ajoutent volontairement un fond sonore équivalent pour ajouter une ambiance rétro à de leurs morceaux, ou utilisent simplement de vraies cassettes.

Ce bruit peut être supprimé en utilisant un DeNoiser tel que X-Noise (voir chapitre sur les plugins Waves, plus bas).

Si à l’inverse, vous souhaitez simuler un enregistrement cassette, vous pouvez utiliser Cassette de Wavesfactory. Il simulera le bruit de fond, mais également les différentes petites imperfections qui donnent le charme des anciens enregistrements sur support magnétique.

Le plugin Cassette est téléchargeable pour $59 – €59 sur le site officiel de Wavesfacory :

YouTube player

Bruits environnants

On définira les bruits environnants tout ce qui n’est pas reconnue comme faisant partie des catégories susmentionnées et qui fait partie de l’environnement d’enregistrement. Cela peut être le bruit d’un train, les ventilateurs de l’ordinateur ou tout autre bruits provenant de la pièce ou de l’extérieur de la salle d’enregistrement.

Afin d’éviter l’enregistrement de bruits internes à la pièce, il vous faudra investir dans des solutions d’isolation phonique telles que des panneaux acoustiques, ces derniers sont avant tout utilisés pour limiter les réverbérations de la pièce. Il faudra ensuite les disposer sur les murs parallèles qui n’ont pas de meubles et autres surfaces plates pouvant créer des phénomènes de résonances. Les fenêtres devront si possible disposer de rideaux très épais et de volets fermés (autant que faire ce peu).

Si votre ordinateur possède des ventilateurs et que ceux-ci peuvent parfois s’avérer bruyant durant les enregistrements, essayez d’éloigner votre ordinateur de votre micro, ou de créer une barrière phonique avec des mousses d’isolation phonique. Attention à ne pas enfermer votre ordinateur dans une boite limitant sa dissipation thermique, vous pourriez vous retrouver avec un ordinateur en surchauffe et endommager votre matériel ou créer des plantages.

Les bruits environnants peuvent également être supprimés logiciellement si ceux-ci ne sont pas trop forts ni dans la même gamme de fréquence que l’instrument enregistré. On pourra utiliser un Gate pour en limiter la perception ou un filtre coupe-haut ou coupe-bas (en utilisant un égaliseur/EQ) pour supprimer complétement ceux-ci. Mais bien souvent, ces bruits se superposent à l’instrument et empêchent un simple égaliseur de régler le problème.

Si le bruit se situe dans une gamme de fréquence spécifique, il est possible de la filtrer complètement avec un égaliseur. Par exemple, un bruit de tondeuse (compris entre 100Hz et 500Hz) pourra être coupé avec le filtre Notch d’un égaliseur. Bien sûr, cela affectera également le son de l’instrument, mais suivant ce que vous enregistrez, il est possible que vous ne l’entendiez pas.

Enfin, si vous en avez les moyens (et le besoin), vous pouvez utiliser iZotope RX (voir plus bas) afin de supprimer de façon très précise les bruits, quels qu’ils soient. Il s’agit de la solution la plus professionnelle de cette liste, mais aussi la plus onéreuse.

Repisses

Selon Wikipédia, une repisse (terme d’ingénieur du son) est une fuite de son provenant du casque d’un musicien lors de l’enregistrement. Les repisses sont assez courantes, à plus forte raison si le casque utilisé est de type “ouvert”, à l’inverse d’un casque “fermé” qui ne laisse pas, ou peu, le son fuiter vers l’extérieur.

Voilà un exemple courant avec le son du métronome fuitant à l’extérieur du casque :

La solution la plus simple pour les limiter la repisse est d’utiliser des écouteurs intra-auriculaires avec des embouts en mousse ou qui sont bien ajustés aux oreilles, le son ne s’en échappera pas. Moins confortable, mais très efficace et ne coute pas grand-chose !

Si vous avez déjà enregistré une piste avec des fuites de casque, un Noise Gate et si besoin un égaliseur devrait vous aider à supprimer les sons résiduels.

Bien paramétré, la majeure partie des repisses et celles-ci ne seront pas ou peu audible durant les périodes de vide (quand le Noise Gate est ouvert).

Mal paramétré, l’effet Noise Gate coupera les attaques et les fins de phrases d’une voix ou d’un instrument et les dénaturants.

Il vous faudra donc faire attention à la manière dont vous utilisez vos effets et écouter tout l’enregistrement pour ne pas avoir de mauvaises surprises plus tard. Si la repisse est trop présente à l’écoute de la voix ou de l’instrument, il vous faudra trouver une autre solution.

Il est également possible d’utiliser un effet Noise Reduction, comme X-Noise de Waves (voir plus bas), qui filtrera les fréquences qui fuitent du casque. Après une phase de calibration du bruit (détection des fréquences à filtrer) et du seuil de traitement (Threshold), le plugin sera en mesure de faire le tri entre la performance enregistré et la fuite du casque.

Bruits constants dans les enceintes ?

Dans le cas où des bruits sont audibles en permanence dans vos moniteurs d’écoute ; y compris lorsque vous ne faites rien ; il se peut que vos enceintes ne soient pas raccordées avec des câbles symétriques à votre interface audio. Ces câbles évitent que le signal ne soit perturbé par des parasites électromagnétiques tel qu’un transformateur ou un écran d’ordinateur par exemple.

Vérifier vos branchements et si vos câbles d’enceintes sont asymétriques, prenez des câbles bien isolés ou changer pour des câbles symétriques. Attention néanmoins, les ports de branchements symétriques ne sont pas les mêmes ! Les câbles symétriques sont le plus souvent au format XLR ou Jack Stéréo 6.35 mm.

Comment nettoyer le bruit de fond de mes enregistrements avec mon séquenceur ?

Il vous est possible de supprimer un bruit de fond uniquement en utilisant les plugins de votre séquenceur en suivant les procédés mentionné précédemment. Cette solution dépendra grandement de la qualité des effets, mais aura l’avantage d’être gratuite (puisque vous les avez déjà), même si assez limité.

Voici une liste de quelques séquenceurs les plus utilisés et leurs rubriques d’aide sur les différents plugins qui pourront vous aider à supprimer ou limiter les bruits de vos prises de sons :

Comment restaurer des enregistrements avec iZotope RX ?

RX Elements de iZotope est un logiciel très spécialisé qui vous permettra de supprimer les bruits de fond, les Hum (Ronflements sourds), le Clipping (Saturation digitale), et même la Reverb ! Il s’agit certainement du logiciel le plus pro de cette liste. RX Elements est une version allégée du logiciel de restauration RX Advanced qui est destiné avant tout aux professionnels avec des besoins très poussés.

RX Elements procède une interface d’édition vous permettant d’agir directement et de façon intuitive sur les portions de vos enregistrements qui vous posent problèmes sous forme de spectrogramme. Vous pouvez supprimer les bruits en les sélectionnant directement ou en utilisant l’outil l’assistant qui vous suggèrera et automatisera le processus de restauration de vos samples.

Il est à $129 – €129 et téléchargeable en version démo à cette adresse (inscription obligatoire) :

Quels sont les plugins de restauration audio de Waves ?

Depuis longtemps, Waves produit de nombreux plugins d’effets en tout genre, que ce soit pour les professionnels ou les amateurs. Certains effets sont simplifiés à un point tel que vous n’aurez qu’un seul réglage disponible. Mais ne vous méprenez pas, car ces effets restent très efficaces (s’ils sont utilisés à bon escient). Les plugins de Waves couvriront tous vos besoins spécifiques à un coût moindre que RX Elements.

Waves a plusieurs plugins de restauration qui peuvent être utiles pour filtrer les bruits :

  • X-Noise vous donne la main sur les paramètres de filtration du bruit, après une phase de détections du bruit (écoute du bruit pur), vous pourrez gérer le taux de réduction ainsi que le seuil à partir duquel le plugin commence à filtrer en direct.
  • X-Hum est spécialisé dans la suppression des bruits ronflement sourd de type Hum (entre 20 Hz et 40Hz)
  • X-Click est conçu pour supprimer tous les clicks que peuvent produire les vieux vinyles.
  • Z-Noise se chargera de supprimer les Hum et autres bruits de fond en détectant de manière dynamique. Vous aurez la possibilité d’ajuster le filtre par bandes de fréquences afin d’être le plus précis possible.
  • NS1 Noise Suppressor est le plus simple de tous les plugins de suppression de bruit de Waves. Un simple potentiomètre vous permettra de supprimer les bruits de fond d’une interview ou d’un enregistrement voix.
  • WNS Noise Suppressor est avant tout développé pour supprimer les bruit de fond d’une conversation. Il laisse le choix de filtrer certaines bandes de fréquences.

Conclusion

Nous venons de voir qu’il est possible dans la plupart des cas de supprimer les bruits d’un enregistrement, néanmoins il est important de porter son attention dans les moyens qui permettent de limiter leurs apparitions. Dépenser de l’argent ou son temps dans quelques chose que l’on ne souhaite pas (c’est-à-dire le bruit) est un peu contre productif. Pensez donc à bien vérifier que vous ne serez pas confronté à une saturation de votre pré-ampli, d’une porte qui claque ou des ventilateurs de l’ordinateur. Une petite erreur d’inattention et c’est potentiellement une prise de son qui pourrait être compromise. Si besoin, faites des tests d’enregistrement et écoutez-les pour en détecter les potentiels problèmes, vous serrez serein pour la suite de votre production musicale.

Matt

Bonjour à tous ! Je suis Matt, un musicien indépendant avec plus de 20 ans d'expérience dans la MAO (Musique Assistée par Ordinateur), l'informatique et logiciels. J'ai mixé et masterisé de nombreux albums et chansons au cours de ma carrière et je souhaite partager mes connaissances avec le monde pour aider d'autres musiciens.

Recent Posts